L'association La maison de Simone créée le 11 juin dernier a pour objectif l'accueil et l'information des femmes victimes de violences conjugales, le soutien dans leurs démarches, dans leur recherche d'autonomie, ainsi que l'information et la sensibilisation des personnes relais.

 contacter le 05 56 15 25 60 ou

 asso-maisondesimone@orange.fr

 

Permanence tous les mardis 13h-17h à la Plateforme des Services Publics

Place de l'horloge à coté du leader price à Pessac Saige Formanoir (tram)

 

En Gironde écoute, accueil, hebergement femmes victimes violences conjugales

APAFED (Association Pour l'Accueil des Femmes en Difficult

24h / 24h au 05 56 40 93 66

 

Niveau National numéro d'accueil des victimes et temoins de violences conjugales

3919


LA MAISON DE SIMONE

Pessac-en-direct-122 de mars 2018 : La Maison de Simone à l'honneur (mer., 14 mars 2018)
L'article "coup de cœur" paru dans le journal Pessac en Direct concernant notre association qui permet de mettre à l'honneur les bénévoles et nos salariés qui œuvrent au quotidien :
>> Lire la suite

Jeudi 8 mars 2018 à 20h15 : Soirée "FEMMES/femmes", au cinéma Jean Eustache, avec Cinéréseaux (lun., 05 mars 2018)
Comme nous l'avons fait ces dernières années La Maison de Simone participera à la soirée "FEMMES/femmes"  Jeudi 8 mars à 20h15 au Cinéma Jean Eustache (Place de la 5ème République - 33600 Pessac) avec Cinéréseaux, autour de la journée internationale de luttes pour les droits des femmes. Cinéréseaux et les Rencontres du Cinéma Latino Américain s’associent pour présenter le film «Oscuro animal» de Felipe Guerrero (Colombie). Trois femmes tentent d’échapper aux violences et à la mort semées par le conflit armé en Colombie. Du cœur des forêts primaires, elles fuient par des chemins différents vers la capitale Bogota pour s’y réfugier et survivre. Trois histoires enlacées, trois vécus singuliers de femmes, avec en commun les stigmates profonds creusés par le cruel monde des hommes, l’obscur animal, mais aussi la volonté farouche de s’arracher à une destinée horrible. Un film sans dialogues, qui offre toute sa place à la puissance évocatrice de l’image et de la bande son. Impressionnant de beauté. La projection sera suivie d’échanges avec Claudia Serna, juriste spécialiste des questions colombiennes et avec les représentantes de La Maison de Simone.
>> Lire la suite